Kung Hei Fat Choy!

Kung Hei Fat Choy!

La nouvelle année chinoise a commencé, sous le signe du Cheval !

Hong Kong a célébré la nouvelle lune et avec elle l’arrivée du printemps tout le weekend. Les vendredi 31 janvier et lundi 3 février étaient fériés. Nous avons donc profité de 4 jours pour faire les touristes a Hong Kong. Au programme : une balade a Quarry Bay (au nord-est de l’ile), un feu d’artifice grandiose lancé depuis le port (entre Koowlon et Central), une promenade dans les Nouveaux Territoires ou nous avons découvert le village fortifié de Kat Hing Wai de la Dynastie Tang, un arbre centenaire qui réalisent les voeux dans la vallée de Lam Tsuen, de magnifiques temples ; le tout agrémenté de festivités populaires  au son des tambours et parades de dragons.

Alors, étiez-vous sure de bien connaitre Hong Kong ?

Nous avons distribué les fameuses Hong Bao (enveloppes rouges contenant des étrennes) et espérons bien en récupérer une ou deux au bureau :-D.

Dimanche soir, soirée crêpes pour célébrer la Chandeleur, un vrai mélange culturel.

Et pour finir l’année du Serpent en beauté, nous avons soufflé les 8 bougies de notre couple (lucky number).

Le weekend fut haut en couleur !

Golden Day ou le mardi au soleil

Golden Day ou le mardi au soleil

Aujourd’hui 1er octobre est férié a Hong Kong et en Chine.

Comme chaque 1er octobre depuis 1997, Hong Kong fête la République populaire de Chine. Les cérémonies officielles comportent leur lot de parades, de concerts et de chants patriotiques.

Nous avions assisté l’année dernière a un beau feu d’artifice tiré depuis la mer – entre Hong Kong Island et Kowloon. mais il a été annulé cette année, en commémoration des 39 victimes disparues l’an dernier dans le naufrage d’un ferry, qui avait percuté un autre bateau venu regarder le feu d’artifice.

Journée de vacances donc : nous sommes allés a la plage, farniente, baignade et mango smoothie.

Dans l’arène

Dans l’arène

La vie à Hong Kong (surtout professionnelle) est souvent stressante, aussi il a bien fallu que je me trouve un exutoire.

Après une soirée arrosée avec des copains, je me suis inscrit il y a 6 mois à un club de boxe anglaise. Bon ce n’est pas encore Rocky Balboa ni de vrais combats. Il s’agit plus d’entrainements durant lesquels « je donne tout » et me fait rappeler par mon entreneur chinois de 1 mètre 65 à quel point je suis lent et pas assez « sharp ».

Après 6 mois, j’en suis toujours à apprendre à donner un coup de point à peu près correct dans un sac de sable … L’apprentissage est long pour le petit scarabée !

Mais c’est très défoulant et assez marrant. D’ailleurs, en guise de mise en garde à nos visiteurs estivaux, je me fais un plaisir d’y emmener nos amis de passage. Le feedback est très bon, certains pourront en témoigner …

Un canard en plastique géant envahit Hong Kong !!

Un canard en plastique géant envahit Hong Kong !!

Ce n’est pas l’abus de substances illicites qui me fait soudain alluciner ; mais oui un canard géant en plastique jaune a envahi Hong Kong depuis quelques semaines…

Oeuvre d’un artiste néerlandais, l’animal palmé de 16.5m flotte fièrement dans le port de Hong Kong et est devenu la cocluche des touristes et des photographes amateurs. Hong Kong n’est en effet qu’une étape d’une tournée mondiale du canard qui s’étale sur plusieurs années.

Espèrons qu’il se refera une santé sous les chaleurs tropicales de HK. En effet, notre mascotte s’est dégonflée et a coulé il y a quelques jours. Plus de peur que de mal, elle est désormais remise sur pied (palme?) pour la plus grande joie des commercants ambulants qui ont immédiatement développé un commerce de souvenirs en tout genre à l’effigie du canard.

Pour plus de détails techniques sur la machinerie derrière le canard, la tournée mondiale ou le nauffrage, c’est dans la galerie ci-dessous…

Zai jian

 

Visite de Véronique & Jean-Luc

Visite de Véronique & Jean-Luc

Un mois de mai bien rempli avec la super visite de Véronique & Jean-Luc – deux parisiens à la découverte de HK !

Toujours au top mes parents – bras de dessus bras dessous, le guide bleu à la main au milieu des gratte-ciel.

Je leur laisse raconter leurs découvertes … et garde l’image de deux pinsons en « escale » lors de leur migration hivernale.