Noces de coton …

Noces de coton …

1 an de mariage, déjà ! Est-ce parce que nous avons toujours la tête dans les nuages que l’on nomme cet anniversaire « noces de coton » ?

Une année de légèreté, de douceur, de temps libre, de weekend sans programme, de visites à HK, de voyages (a Shenzhen, Beijing, Paris, Luxembourg, Nouvelle Calédonie, Boracay, Singapour, Malapascua, Qingdao, Baie de Somme, Taipei, Macao, Shanghai).

Alors c’est reparti pour un an !

Vive les mariés !!

Vive les mariés !!

Après la Chine, nous sommes repartis dans la foulée vers la France pour le mariage de Solène et Charles-Antoine dans la baie de Somme. Autre décor, un climat légèrement plus tempéré, une bière différente mais toujours deux mariés absolument rayonnants …

Arrivés sur les lieux le vendredi après-midi pour finaliser les derniers préparatifs, les deux familles se sont réunies le soir même pour un diner cochon de lait / accordéon !! Ahh, douce France…

Le jour J, la mariée était superbe, le marié très élégant (costume trois pièces de très belle facture) et la fête a duré jusqu’au petit matin. En bonus, grand soleil tout le weekend.

Cet événement fut bien évidement l’occasion de fêter l’union des nos deux tourtereaux mais aussi de retrouver une bonne partie de ma famille et proches; et d’apprendre à mieux connaitre celle de Charles-Antoine. A noter la présence de Jonathan et Florian qui m’avaient fait la joie de se joindre à la partie …

Après le brunch, nous avons repris la route en direction de Charles de Gaulle où notre 737 nous attendait pour nous ramener à Hong Kong.

(Trop) courte parenthèse qui nous a permis de nous rappeler de ce que la France à de meilleur à offrir : nos familles, des amis hors du commun, une nourriture inégalable et un mois de mai frisquet.

A très vite,

快乐的婚礼 Kuàilè de hūnlǐ

快乐的婚礼 Kuàilè de hūnlǐ

Direction Qingdao dans la province de Shandong.

Nous avons passé 5 jours en Chine autour du mariage de Yuan et Henri. Une bonne délégation familiale a pu se réunir : Véronique, Jean-Luc, Louis (en qualité de témoin), Nicolas et moi.

La cérémonie de mariage fut haute en couleurs, riche en découvertes culturelles et culinaires. Le décore était composé de dragons, pétards, palanquins et fanfares, le tout sur de longs tapis rouges.

En tenues traditionnelles chinoises, nos mariés étaient superbes !

Nous avons été reçus comme des ambassadeurs. La famille de Yuan a été extra !

Le lendemain du mariage, nous sommes partis découvrir les montagnes alentours. Promenade inoubliable, le versant de la montagne – recouvert de végétations variées, de cultures en terrasse et notamment de plantation de son renomme thé vert – vient se jeter dans une belle mer bleue. Magnifique !

Cuisine excellente et bien sure la Tsingtao beer qui coulait a flot … On en a profité pour visiter l’usine de production !

 

Mariage … ça continue !

Mariage … ça continue !

Nous étions à Shanghai fin octobre pour entourer Solene (la petite et unique soeur de Nicolas) et Charles-Antoine à l’occasion de leur mariage civil.

La célébration s’est déroulée dans la jolie résidence consulaire à SH, où nous avons été très bien reçus. Les familles ont eu l’occasion de profiter du jardin de la résidence pour faire quelques photos à la lumière du soleil couchant.

3 jours d’émotion, grosses fiestas et balade en famille.

Nous avons rencontré la famille de Charles-Antoine. Tout le monde était bien motivé pour faire la fête : chaude ambiance ! La Tsingtao coulait à flot !

 

Nous avons quitté Paris …

Nous avons quitté Paris …

Nous avons quitté Paris bien tristes et déjà nostalgiques de savoir que vous nous manquerez demain.

Nous avons quitté Paris le coeur rempli de moments partagés, de vos témoignages d’amitiés et votre joie de vivre !

Nous avons quitté Paris, les vacances sont finies et nous avons ressenti l’impression que nous avions lorsque nous étions enfant de dire « au revoir » à quelque chose de vraiment unique et spécial, l’impression que « les prochaines vacances » seront dans très longtemps et ne pourront pas être aussi fabuleuses que celles-ci, l’impression qu’on aura beau tout raconter à nos amis, personne ne pourra imaginer ce « plus grand » que nous avons vécu.

Nous avons quitté Paris en sachant que nous pouvons vivre nos rêves, que notre vie est plus riche que celle dont nous avons rêvée.

Nous avons quitté Paris et sommes repartis avec notre âme d’enfant.