Dans l’arène

Dans l’arène

La vie à Hong Kong (surtout professionnelle) est souvent stressante, aussi il a bien fallu que je me trouve un exutoire.

Après une soirée arrosée avec des copains, je me suis inscrit il y a 6 mois à un club de boxe anglaise. Bon ce n’est pas encore Rocky Balboa ni de vrais combats. Il s’agit plus d’entrainements durant lesquels « je donne tout » et me fait rappeler par mon entreneur chinois de 1 mètre 65 à quel point je suis lent et pas assez « sharp ».

Après 6 mois, j’en suis toujours à apprendre à donner un coup de point à peu près correct dans un sac de sable … L’apprentissage est long pour le petit scarabée !

Mais c’est très défoulant et assez marrant. D’ailleurs, en guise de mise en garde à nos visiteurs estivaux, je me fais un plaisir d’y emmener nos amis de passage. Le feedback est très bon, certains pourront en témoigner …

1er janvier

1er janvier

Nous apprécions tout particulièrement le 1er jour de l’année.

Nous avons profité du beau temps (20 C) pour faire une petite randonnée avec Solène dont voici les photos. Idéal pour récupérer des abus de la veille.

 

Retour à la réalité ces derniers jours avec la reprise du travail et le grand retour des écharpes, manteaux et bonnets.

 

Et vous, qu’avez vous fait le 1er janvier ?

Cours de mandarin

Cours de mandarin

Domitille a été très occupée au cours des derniers mois.

Bien évidemment la recherche d’un appartement fut une tâche ardue.

Par ailleurs, ma chère et tendre prend depuis 2 mois des cours intensifs de mandarin, étudiant cette langue complexe 8 heures par semaine.

Les progrès sont concrets et continues. Domitille dirige désormais les taxis au moyen d’injonctions en mandarin ce qui ne manque jamais de surprendre les chauffeurs et de réduire siginificativement le prix de la course.

Comme vous le savez sans doute, la langue de Hong Kong est le cantonnais et non le mandarin. Cependant la majorité des gens comprennent les deux langues et il est tout a fait possible de pratiquer le mandarin en ville.
Par ailleurs, le mandarin est la langue utilisée dans le milieu professionnel en Chine.

La prochaine fois que vous appelerez Domitille, ne vous étonnez pas qu’elle vous réponde par un puissant « wei », qui signifie tout simplement « allo »…

Zaijien

Soirée aux courses

Soirée aux courses

J’ai eu l’occasion de découvrir mercredi dernier une véritable institution de la vie hongkongaise: les courses hippiques.

Tous les mercredis, le quartier de Happy Valley dans l’est de l’ile est en proie à une agitation frénétique. Une immense foule se dirige vers l’hippodrome à partir de 18h pour assister aux courses de chevaux, qui sont aussi la seule forme de pari autorisée sur le territoire hongkongais.

Hippodrome d'Happy Valley

Pour les courses les plus importantes, des chevaux viennent des quatre coins du monde tant les sommes d’argent en jeu sont importantes.

Ma société avait loué une loge afin d’organiser un événement d’équipe. J’ai ainsi eu le plaisir d’être initié à l’art de la sélection des chevaux par mes collègues hongkongais, chacun y allant de son bon conseil. Pour certains, le joker est primordial. Pour d’autres, la manière dont pointe les oreilles du cheval est un signe infaillible. Certains enfin plus aventureux se basent sur d’autres attributs de ces puissantes bêtes pour évaluer leur forme …

Ma technique personnelle, le nom du cheval… J’ai ainsi parie sur Silver Thunder (nom que je trouve assez cool ! ) J’ai été assez bien inspiré car mon Eclair d’Argent a gagné sa course me permettant par la même de me rapprocher un peu plus de la fortune. 20HKD pariés, 23HKD gagnés (soit un gain net de 3HKD, environ 30 centimes)…

Il paraît l’ambiance dans les tribunes est encore plus festive. Pourquoi ne pas aller y faire un tour lors de votre prochaine visite?

Zaijien

Journée de détente dans un club privé

Nous avons pu découvrir samedi les joies d’un samedi dans un club privé, véritable institution pour les hongkongais et expat’ aisés.

 

Dans une ambiance décontractée autour d’un barbecue, mon associé a réuni son équipe pour une journée conviviale à la plage.

 

Nous étions une 15aine d’origine majoritairement hongkongaise. Nous sommes partis en minibus à Sai Kung, joli petit coin reculé et préservé de l’urbanisme conquérant au nord-est des nouveaux territoires.

 

La femme de mon associé nous avait concocté un festin et nous étions bien contents de faire le plein de grillades. Il y avait même un petit vin blanc pour les deux français, of course !!

 

J’étais heureux de pouvoir discuter et découvrir les uns et les autres dans une atmosphère détendue et chaleureuse.

 

A bientôt pour la suite de nos aventures.